annecy

Cela fait quatre ans que nous partons l’été au bord du Lac d’Annecy et pas une seule fois nous n’y avons mis les pieds l’hiver. Pour confirmer notre envie d’installation là-bas, il était évident que nous devions faire une halte en hiver afin de nous rendre compte du climat, parce que l’été c’est souvent euphorique, tout est beau, c’est vivant, on pense maillot de bain.

Je voulais aussi voir si la ville d’Annecy n’était pas complètement vide hors vacances scolaires.

Nous sommes partis sans nos filles. Le trajet fait sur trois jours les aurait épuisées. Nous étions là seulement en repérage et non pour du loisirs à proprement parler. Nous sommes arrivés le vendredi dans l’après-midi. Il faisait très froid mais un froid sec et il n’y avait que très peu de neige, on pourrait même dire que c’était du givre. Nous nous sommes dirigés tout de suite à Annecy, dans la vieille ville. A ce moment, j’étais un peu déçue car je trouvais cela vraiment vide par rapport au mois d’août. Il n’y avait pas l’euphorie que j’avais ressenti auparavant. Nous sommes ensuite allés diner dans un gîte à Lathuile. Le repas n’était pas excellent et plutôt cher. Bref, cette première soirée commençait à me faire douter sur notre projet « tu as vu ? Il n’y a pas grand monde dans les rues. Et puis, les villages où l’on souhaite s’installer sont finalement loin de la ville non ? » Mister me rassurait en disant que pour lui tout était comme il l’envisageait et qu’on verrait par la suite.

Il sait que j’aurai des moments de doutes permanents jusqu’à ce que ce projet aboutisse réellement.

Le lendemain, samedi matin, nous décidons de rendre visite à l’agent immobilier que nous avions rencontré en août. Il souhaite de nouveau nous faire visiter une maison mais nous refusons car nous ne sommes pas sûrs que j’obtienne ma mutation. Nous ne voulons pas nous faire du mal pour rien. Nous discutons une bonne heure avec lui, il nous rassure qu’il y a souvent des maisons dans notre budget mais que ce sera au bout du lac. Plus on se rapproche d’Annecy et plus c’est cher. Nous décidons ensuite de retourner à la vieille ville d’Annecy pour déjeuner au bord du Thiou. Nous tombons sur un restaurant très sympathique, pas cher et super bon. Je vous conseille vivement d’aller chez Le Lilas Rose pour sa nourriture et la qualité du service. Après s’être restaurés, je fut rassurée car il y avait pas mal de monde dans les rues, j’avais si peur que cela soit désert.

restaurant

Depuis que j’ai le projet de m’installer là-bas, je me suis inscrite un groupe FaceBook qui rassemble des mamans de la région. J’ai fait connaissance par ce réseau avec l’une d’entre elle qui nous a gentiment reçu chez elle afin de partager la galette des rois. Il y avait son mari, ses enfants mais aussi des amis à eux. C’était très sympathique d’être accueillis chaleureusement. Ils ont répondu à toutes nos questions, à nos doutes, ils nous ont rassurés sur les écoles. Cette rencontre a été très importante pour nous. C’est un premier lien de sociabilisation.

Je remercie encore cette maman de nous avoir consacré du temps.

Nous avons ensuite dîner dans un restaurant très sympa de Doussard, l’un des villages que nous convoitons, Le Bistrot du Coin. Là encore, je vous conseille ce restaurant pour sa cuisine raffinée et l’accueil chaleureux.

bistrot du coin

Mais une fois encore, ce soir là, en revenant à l’hôtel, mes doutes ont refait surface « Tu as vu Doussard, c’est quand même vachement loin d’Annecy, 20km ». Mister me répond que c’est notre budget, qu’on ne pourra pas faire autrement sauf si on revoit nos critères. Et c’est ce que nous avons fait sur le retour pour Paris. Nous nous sommes dit que finalement un duplex avec terrain type Carré de l’Habitat nous conviendrait. Du coup on pourrait se rapprocher d’Annecy. Il ne fallait pas que l’on se ferme sur des propositions que l’agent immobilier nous avait parlé. On privilégiera finalement, peut-être, la proximité avec nos lieux de travail.

Tout cela ne reste évidemment que suppositions, rêves, projets et objectifs. Peut-être que cela ne sera pas pour cette année, ni pour l’année prochaine… Il faut croiser les doigts pour que cette année soit notre année.

Jul’

FB Comments
Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivez Pretty family sur :

6 comments on “Un week-end en janvier à Annecy”

  1. Hey ! J’espère que vous allez aimer Annecy, même si le froid est là en hiver et que les rue sont moins bonder de gens, au final vous allez finir par apprécier quand il y aura moins de monde 😉 Je suis là si besoin de conseil et j’espère a très vite sur Annecy 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *