EXQUIZ'ORCHIDEE
Exquiz’ Orchidée

Aujourd’hui je vous propose de découvrir le métier de wedding planner ou plutôt de décoratrice et d’organisatrice d’évènements avec Anne-Pascale d’Exquiz’Orchidée. Anne-Pascale s’est vraiment donnée les moyens pour atteindre son projet après avoir exercé de longues années dans la fonction publique. Comme quoi : quand on veut on peut ! Bonne lecture !

Bonjour Anne-Pascale, tu vas nous expliquer comment tu es devenue wedding planner, mais avant cela quel métier exerçais-tu ?

Bonjour Jul’.
Je préfère les termes d’organisatrice / décoratrice d’évènements à celui de wedding planner / designer. Avant d’exercer en tant qu’organisatrice / décoratrice d’évènements j’étais directrice de services dans la fonction publique. J’ai exercée ce métier durant 19 ans et j’ai passé un concours de catégorie B pour atteindre cet objectif.

Pourquoi as-tu souhaité changer de métier ?

J’ai souhaité changer de métier car je ne m’épanouissais plus dans mes missions. Puis, j’aspirais à devenir mon propre patron et l’univers de l’évènementiel m’attirait de plus en plus. Pour ma part le déclic s’est fait lorsque j’ai perdu une personne proche. A ce moment là, tu te dis que la vie est courte et tu souhaites aller à l’essentiel et faire ce que tu aimes vraiment.

Comment as-tu eu l’idée de devenir organisatrice d’évènements ?

La décoration d’événements est une passion pour moi. Et mes expériences concluantes pour la famille, quelques amis puis par le bouche à oreille m’ont permis de mettre à profit ma créativité et de mettre en valeur mes compétences. Pour moi en faire un métier était une évidence.

Est-ce facile de tout quitter ? Comment as-tu procédé ? Formation, temps passé, coût engagé…

Tout quitter a été relativement facile une fois la décision, mûrement réfléchie, prise car j’avais dejà une expérience significative dans l’organisation et la décoration d’événements, du matériel et le soutien de ma famille. J’ai effectué une formation de wedding planner d’un mois. Ça ne m’a pas particulièrement appris mais juste conforté dans le fait que j’étais bien sur la bonne voie. J’ai également effectué la formation de 5 jours pour entreprendre de la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie). Ces formations ont été financées sur mes deniers personnels.

La fonction publique apporte beaucoup d’avantages, comme la sécurité de l’emploi, tu n’as pas eu peur de perdre ce confort ?

Je me suis longtemps posée cette question avant de prendre ma décision. Dès la fin de mes études, mon seul objectif était de rentrer dans la fonction publique pour bénéficier de la sécurité de l’emploi. Avec du recul, finalement je me rends compte que ce n’est pas une fin en soi. Et si ma nouvelle orientation professionnelle ne fonctionne pas comme je le souhaite je rebondirai en trouvant un nouvel emploi. « Le seul véritable échec c’est de ne rien avoir tenté ».

Pourquoi le nom « Exquiz’Orchidée » ?

L’orchidée est ma fleur préférée. Pour moi elle est à la fois le symbole de l’élégance, du naturel et de l’exotisme. Je souhaitais absolument le nom orchidée pour ma société. Cette fleur véhicule exactement ce que je mets en avant dans mes décorations. Ensuite j’ai soumis à mon mari, mes enfants et des amis proches plusieurs noms et Exquiz’Orchidée s’est largement détaché du lot.

Avec trois enfants à charge, comment as-tu trouvé le temps pour t’organiser ?

Mes trois enfants ne sont pas un obstacle dans mon organisation pas plus aujourd’hui que lorsqu’ils étaient petits (ils ont 18, 15 et 10 ans). Ils ont reçu une éducation qui les rend autonomes, respectueux et travailleurs. De plus, l’implication de mon mari dans la vie quotidienne (pas de double journée pour moi mais un partage équitable des tâches) est également un plus.

Question financière, combien gagne une organisatrice d’évènements environ ?

En ce qui me concerne j’envisage une rémunération à l’année de 24 000 € hors charges car je me positionne sur une clientèle de milieu de gamme et qui souhaite un évènement unique, original et personnalisé.

Quelles sont les qualités requises à ton sens pour exercer ce métier ?

Pour être organisatrice / décoratrice d’évènements il faut réussir à cerner très rapidement les attentes des clients. Leur montrer que leurs demandes ont bien été comprises pour pouvoir ensuite leur faire des propositions qui leur correspondent. Les qualités requises pour moi sont l’écoute, un certain sens artistique, l’organisation, la créativité, la disponibilité et la patience. Il faut être bon orateur, savoir « vendre ses compétences », argumenter et convaincre, ne pas avoir peur de retrousser ses manches pour l’installation et le démontage des décorations, savoir faire preuve de réactivité pour résoudre les situations inattendues. Tout un programme, et chaque projet est à chaque fois un véritable défi à relever. C’est un métier très chronophage et peu de personnes réalise l’implication et le travail qui se cache derrière. Une décoration d’évènements c’est environ 150h de travail entre la recherche d’idées, les rendez-vous clients, les déplacements fournisseurs, la conception, l’installation, le démontage…

Merci Anne-Pascale d’avoir partagé ton expérience.

Voici quelques créations réalisées par Exquiz’ Orchidée :

cérémonie laïque
Exquiz’ Orchidée
Décoration de table mariage
Exquiz’ Orchidée
Décoration de table
Exquiz’ Orchidée
MARQUE PLACE
Exquiz’ Orchidée

Et vous, est-ce un métier qui vous tente également ? N’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, Anne-Pascale répondra avec plaisir à vos interrogations.

Jul’

FB Comments
Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivez Pretty family sur :

2 comments on “Je suis devenue organisatrice d’évènements : entretien avec Exquiz’ Orchidée”

  1. super : très contente d’en découvrir un peu plus sur ton cheminement Anne-Pascale 🙂
    Je suis toujours aussi fan de tes réalisations !
    Belle continuation et belle réussite à toi !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *