mercredi

Depuis le mois de septembre 2016, je travaille à 80%, c’est-à-dire 4 jours par semaine. J’ai évidemment choisi de ne pas travailler le mercredi. Ce temps partiel m’était accordé de droit puisque Touille n’avait pas encore 3 ans. Je me souviens du jour où je l’ai annoncé à mon chef, il a tiré la tronche et m’a dit « bon bah ça ne m’arrange pas mais je ne peux pas vous dire non donc… ». C’est la première fois que je suis à temps partiel, pour ma première fille je n’y avais même pas pensé à le faire et comme je le regrette. Cela a changé beaucoup de choses pour moi.

Bon le premier changement, il est très clair, c’est financier. On gagne moins, même si jusqu’au trois ans de l’enfant nous sommes aidés par la CAF, mon salaire a bien diminué. Mais cette coupure dans ma semaine est un pur bonheur :

  • Je me couche plus tard le mardi soir.
  • Je me lève un peu plus tard le mercredi matin.
  • Je vais au marché le mercredi matin et il y a franchement moins de monde.
  • Je range ma maison et fais le ménage le matin, ce qui m’évite de le faire le week-end et de profiter plus de mes enfants.
  • Je récupère Louloute après l’école.
  • Louloute peut faire une activité sportive l’après-midi, je l’amène à la gym.
  • En fonction de certains mercredis, je garde Touille toute la journée ou pas. Ma crèche ne faisant pas de temps partiel, elle est de toute façon inscrite d’office les mercredis, ce qui me laisse une amplitude.
  • Il y a moins de monde au parc le mercredi.
  • Si j’ai des rendez-vous médicaux ou administratifs, je les cale généralement ce jour là.
  • Je démarre chaque début de semaine en me disant « dans deux jours je ne travaille pas mercredi ».
  • Je finis chaque semaine en me disant « dans deux jours c’est le week-end ».
  • Je vois mon chef quatre jours au lieu de cinq.
  • Je suis plus détendu avec mes enfants ce jour là ainsi que le week-end, je ressens une vrai coupure.

Le mercredi n’est pas non plus un jour de vacances pour une maman, on court beaucoup à droite et à gauche, mais on le fait avec une autre énergie, pour ma part avec un vrai plaisir. Mon temps partiel de droit s’arrêtant dans deux semaines, au 3 ans de Touille, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai demandé un temps partiel autorisé à mon chef. Il a accepté d’office, sans aucune négociation, il a vu que je pouvais faire mon travail en 4 jours au lieu de 5. Par contre, je n’aurai plus d’aide financière de la CAF, aucune compensation. C’est un choix de vie que je ne regrette pas même si je dois faire des concessions sur le plan financier.

Et vous, vous travaillez aussi à temps partiel ?

Jul’

FB Comments
Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivez Pretty family sur :

2 comments on “Mercredi”

  1. J’ai été à 80 % jusqu’aux 3 ans de ma deuxième fille, j’ai repris à tps plein en janvier. Qu’est ce que cette pause ,de milieu de semaine me manque. Surtout que pendant la semaine je n’ai pas la possibilité de les emmener à l’école. J’ai l’impression de faire tout vite et de toujours courir..
    C’est vrai que le temps partiel c’est idéal pour les mamans,il faudrait que la CAF complète jusqu’aux 6 ans de l’enfant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *