main dans la main
Source : Pixabay

Un couple peut se sentir en phase pour plusieurs raisons. Il peut partager une passion commune, être complémentaire, avoir des centres d’intérêts communs, rire ensemble de tout, aimer communiquer ou au contraire aimer le silence de l’autre. Bref, il existe une multitude de raisons qui font qu’un couple se sent bien tout simplement. Cependant, il y a une chose qui me semble indispensable dans un couple c’est le soutien.

Soutenir et se savoir soutenu peu importe les circonstances est primordial.

Encore plus quand il s’agit de la personne avec qui l’on vit. Car, certes, être soutenu par sa famille et ses amis c’est déjà formidable mais si votre moitié est aux abonnés absents… C’est assez frustrant.

Je pars du principe que je dois soutenir la personne avec laquelle je vis. J’ai toujours soutenu Mister dans ses démarches et ses ambitions professionnelles. Je l’ai toujours poussé à voir plus loin, cela ne venait pas de moi, mais quand il avait une idée en tête, je l’écoutais et l’encourageais. C’est normal. De plus, Mister est du genre à commencer une chose mais ne pas la terminer. Du coup, je le rebooste en permanence pour qu’il ait confiance en lui.

Je sais que professionnellement il est capable d’aller très loin, j’en suis convaincue.

En dehors du côté professionnel, quand il est malade, gastro et compagnie, je suis là. Je ne sais pas si c’est l’instinct maternel qui ressort, mais je le protège pour qu’il aille bien. Clairement, Mister, dans notre couple, ne peut pas dire que je ne le soutiens pas.

L’inverse est bien différent. Je suis sûre d’ailleurs que vous vous doutiez à l’avance que j’allais écrire ces lignes. Quand je suis malade, pas le rhume hein, non je parle d’une bonne gastro ou d’une bonne grippe, Mister tire une tronche de dix pieds de longs et n’arrête pas de râler pendant le temps de ma maladie. Pourquoi ? Parce que je ne pourrais pas gérer les enfants et faire à manger. Çà le gonfle d’avance rien que d’y penser. Évidemment, tout le temps où je ne serais pas capable de me lever du lit, les filles mangeront exclusivement des coquillettes…

Pour la partie professionnelle, là aussi Mister est très loin du soutien.

C’est simple, depuis que je suis rentrée dans la fonction publique, si j’ai le malheur de me plaindre de mon boulot, je m’entends dire « de toute façon depuis le début je t’ai dit que tu n’étais pas faite pour cela ». Quand j’ai souhaité passer le concours pour le grade supérieur en septembre dernier il m’a dit « vas-y, fais-le, de toute façon tu ne prends pas beaucoup de risques, vu le nombre de postes, à mon avis tu ne risques pas de l’avoir ». Comme c’est encourageant…

Depuis quelques mois, j’ai un projet professionnel en dehors de mon métier.

Je n’en parlerai pas tant que rien ne sera concret, même si cela peut prendre quelques années avant d’y parvenir. Pour y arriver, je dois suivre plusieurs formations, courtes ou longues, cela dépend des thèmes. J’avais envisagé de faire un congés formation mais ma rémunération serait trop diminuée. Bref, la première fois que j’ai parlé à Mister de ce projet et que je lui ai demandé ce qu’il en pensait, j’ai eu la joie d’entendre « Mouai, bah j’en pense qu’on va manger des pommes de terre sauf si je trouve un deuxième boulot pour palier à ton manque de rémunération ». Ok, j’abandonne donc l’idée du congés formation et je me focalise sur des formations à suivre à distance le soir après mon travail, et mon boulot de maman, soit à 21h00.

Je ne vous cache pas que je galère vraiment à trouver des formations pas chères. Je me démène comme un diable dans un bénitier. Mais depuis un mois, j’ai arrêté de chercher, j’ai autre chose qui me travaille mais ce n’est pas le sujet ici. J’aurais aimé que Mister m’encourage, se renseigne un peu pour moi, me motive de temps en temps quand je n’en parle plus pour me remettre un coup de pieds au derrière. J’ai un peu laissé tombé et je crois que ça l’arrange. Comme ça rien ne change, comme il n’aime pas le changement. Et lui peut évoluer de son côté et moi je suis toujours là pour le quotidien.

Parfois, j’ai vraiment l’impression qu’il ne croit pas en moi dans mes ambitions.

Le soutien c’est ce qu’il me manque beaucoup. Je n’ai pas été soutenue dans la douleur pendant le deuil de mon père ni dans la perte de cet être durant ma grossesse entre Louloute et Tina. Je ne suis pas soutenue au moindre projet familial que j’entreprends… Cela me touche assez je vous l’avoue. Mais je ne me décourage pas pour autant. J’avance juste seule.

Et vous, le soutien c’est important dans un couple ?

Jul’

FB Comments
Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivez Pretty family sur :

6 comments on “Soutiens-moi”

  1. Beaucoup de sincérité dans ton texte Jul’… J’ai vraiment aimé le lire et comprends ta frustration. On a toutes déjà eu ce sentiment et c’est réconfortant de savoir qu’on est pas toute seule à le ressentir (même on le sait bien!)
    Ne te décourage pas et continue de persévérer dans tes projets comme tu le fais déjà, même si n’as pas le soutien que tu attends. Tu seras d’autant plus fière lorsque ton projet aboutira!

  2. Beaucoup d’entre nous se reconnaîtront dans ton article. Helas, une majorité d’homme n’aime pas le changement surtout si cela impacte leur confort quotidien. Je travaille dans la banque, comme tu le sais, et nous bénéficions donc de certains avantages non négligeables. Mais ce metier ne me plait plus depuis un moment et pour mon nouveau projet, je vais perdre mes avantages et diviser par 2 mon salaire la 1ere année. Je te laisse imaginer l’enthousiasme de mon homme… no coment! Il n’est pas negatif car il ménage ma susceptibilité mais le soutien n’est pas au rdv et il feint souvent de ne plus se souvenir que je vais changer bientôt (enfin j’espère).
    Bref, j’avance avec une phrase qui me parle beaucoup: « exige beaucoup de toi même et n’attends rien des autres »

    • J’aime beaucoup ta phrase « exige beaucoup de toi même et n’attends rien des autres ». Je vais la garder en tête à chaque fois que je douterai. Quel est ton nouveau projet ?

      • Cette phrase me rappelle la réalité quand je suis déçue ou que j’attendais quelque chose de quelqu’un, elle rebooste 😉
        Je veux devenir professeur des écoles ou d’anglais. Je vais tenter les 2 concours et on verra. Ca n’a aucun rapport avec les finances mais j’en ai ma dose et ca fait longtemps que j’y songe sans oser me lancer, justement pour les raisons que tu as abordées (finances, gestion du foyer…) mais il faut penser a soi et ne pas devenir aigrie de n’avoir fait que des choix par défaut sans penser a son épanouissement… Pense a toi et tu seras d’autant plus fière mais il faut tout de même en parler dans le couple pour ne pas que ça s’accumule et que ça ressorte de nul part 😉

        • Je te souhaite de réussir. C’est très important de s’épanouir. Et puis, il faut savoir prendre des risques et ne pas passer à côté de sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *