OPERA GARNIER

Cela faisait partie de ma bucket list et je ne pensais pas le réaliser si vite. Je suis allée à l’Opéra Garnier. J’ai eu la chance de passer une magnifique soirée dans ce lieu magique. Un fournisseur de Mister nous avait invité à passer une soirée exceptionnelle dans cet opéra. Nous étions plusieurs clients de ce fournisseur a être conviés. Nous avions rendez-vous à 18h pour une visite guidée exceptionnelle de l’opéra. A peine entrée dans ce lieu, j’étais subjuguée par la beauté de cet endroit. Je ne pouvais pas m’empêcher de prendre des photos, j’avais des étoiles pleins les yeux.

Nous étions traités comme des rois.

Des hôtesses nous attendait pour prendre nos vestiaires afin de ne pas être encombrés toute la soirée. Je m’étais bien apprêtée, c’était la moindre des choses pour une sortie dans cet édifice. Notre guide était vraiment excellent, il était passionné et nous buvions tous ces paroles. Nous avons tout appris quant à la construction de cet opéra : tous les métiers qui ont été embauchés pour ce fabuleux travail, les matières utilisées, la durée, pourquoi et comment. Nous avons d’abord fait la visite guidée que tout public peut réserver s’il le souhaite avant de regarder un opéra ou bien il est possible également de faire seulement cette visite sans assister au spectacle. Chaque recoins de cet opéra étaient éblouissants.

C’est tellement lumineux, on se croirait à Versailles.

Je suis obligée de vous bombarder de photos tellement j’ai vécu un instant magique et je souhaite le partager avec vous.

OPERA GARNIEROPERA GARNIEROPERA GARNIEROPERA GARNIEROPERA GARNIEROPERA GARNIER

Ensuite, une visite VIP, non autorisée habituellement au public, nous a été proposée. Nous avons visité les coulisses de l’opéra ainsi que les caves. C’était incroyable. Je ne peux pas vous montrer les photos car il est interdit de les publier sur les réseaux sociaux.

La visite, de 1h30, terminée, nous étions de nouveau attendus par des hôtesses pour accéder à un cocktail VIP pour notre groupe. Petits fours et champagne à volonté.

J’étais sur un petit nuage.

COCKTAIL

Ensuite, nos hôtesses nous on conduit jusqu’à nos sièges en salle, place orchestre. Je ne savais pas ce que nous allions voir. Il s’agissait d’un ballet. Alors ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime la danse, je pratique différentes danses depuis l’âge de trois ans, mais s’il y a bien un style de danse que je déteste c’est le contemporain. Et ce soir là c’était un ballet de contemporain. Avant que le ballet ne commence, je me suis dit « ouvres ton esprit, si ça se trouve tu vas vraiment apprécier et trouver ça génial ».

Comme-ci le lieu où je me trouvais allait me faire changer d’avis.

Le rideau s’ouvre et devant nous se trouvent environ 8 danseurs, si mes souvenirs sont bons, en combinaison moulante, chacun d’une couleur différente. Sans être mauvaise, on aurait dit les télétubbies. Il n’y a aucune musique, mais aucune. Il y a un décor que je ne comprend pas. Les danseurs ne bougent pas, mais pas du tout et cela dure deux à trois bonnes minutes. Soudain, quelques danseurs font des soubresauts, s’agitent d’une manière décousue, c’est assez surréaliste. Et là je comprend tout de suite que les deux heures qui vont s’écouler vont être très compliquées. J’ai l’impression de regarder les ballets contemporains sur ARTE quand les gens sont déguisés avec des tuyaux. 1h00 de ballet sans musique avec des gens qui se contorsionnent dans tous les sens.

Mister et moi croisons tout de suite nos regards et là nous avons un fou rire étouffé, pour tenter de ne pas gêner l’assemblée, mais d’une intensité. Je reprécise qu’il n’y avait aucune musique, que le moindre pouffement de notre part pouvait s’entendre. J’entendais Mister rire en s’étouffant, je n’osais pas le regarder, je fermais les yeux car à chaque fois que je regardais la scène je mourrais d’envie de rire.

Je pleurais, mon mascara coulait tellement je retenais mon rire.

Je sentais ma voisine de droite agacée. Car les gens présents dans la salle sont, forcément, des passionnés. J’ai honte de nous car les gens derrière nous s’aperçoivent forcément de nos épaules qui s’agitent tellement nous sommes morts de rire. C’est le fou rire le plus long de toute ma vie : 30 minutes. Je vous jure. Je me suis demandée si un moment nous n’allions pas nous faire virer. Du coup, j’ai supplié Mister de trouver une excuse à l’entracte auprès de son fournisseur pour partir « je te jure je ne vais pas pouvoir me retenir de rire pour la deuxième manche, c’est dur d’étouffer les sons, dis qu’on a un problème avec la baby-sitter ».

Heureusement, il y a eu l’entracte pour soulager mes abdos.

Nous rejoignons le groupe autour d’un nouveau cocktail VIP et nous nous apercevons que tout le monde est dans le même état que nous, l’entreprise qui nous a invité y compris : mort de rire. En fait, nous étions invités, très généreusement, par une société, nous ne sommes pas amateurs de ce style de danse alors forcément ça peut étonner. Déculpabilisée par le fait de voir tout le monde ainsi, nous sommes restées pour le deuxième acte qui s’est avéré plus sympa, et avec de la musique cette fois-ci.

J’ai passé un moment magique, une soirée exceptionnelle, et en même temps je me suis beaucoup amusée. J’espère avoir l’occasion de retourner à l’opéra mais cette fois à Bastille pour assister à un opéra chanté.

Et vous, vous êtes déjà allés à l’Opéra Garnier ?

Jul’

FB Comments
Rendez-vous sur Hellocoton !
Suivez Pretty family sur :

4 comments on “Une magnifique soirée à l’Opéra Garnier”

  1. Waouh, juste waouh ! L’édifice est absolument superbe, je n’ai pas (encore) eu la chance d’y aller malheureusement !

    J’ai rit à ta partie sur le ballet !

    Bises,

  2. Quelle belle expérience ! J’ai fait une visite guidée de l’Opéra Garnier dans le cadre de mon boulot et avec des amis, mais je n’ai jamais mis les pieds dans les coulisses ni dans les caves ! Quelle chance !! Et le cocktail + le spectacle (quoique sans musique… Je m’en serai bien passée je pense et toi aussi!) … ça devait être une soirée magique (et drôle du coup :p).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *